Partenariat de Ouagadougou

Le Partenariat de Ouagadougou a été lancé lors de la Conférence Régionale sur la Population, le Développement et la Planification Familiale tenue à Ouagadougou au Burkina Faso en février 2011 par les 9 gouvernements des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires techniques et financiers pour accélérer les progrès dans l’utilisation des services de planification familiale au Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

Le Partenariat de Ouagadougou est basé sur deux principes. Il est  mise sur une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour optimiser leurs soutiens aux pays et également sur une collaboration et coopération aux niveaux national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfaits en matière de planification familiale

Afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre des plans d’action, les 9 pays membres du Partenariat de Ouagadougou ainsi que leurs partenaires se rencontrent chaque année depuis 2012 pour échanger sur leurs intérêts communs et partager les résultats et contraintes rencontrés. A ce jour, le Partenariat a tenu cinq réunions annuelles.  La plupart des activités du Partenariat de Ouagadougou tels que la réunion annuelle, la caravane des bailleurs etc…, n’étaient pas médiatiser. Les actions du Partenariat de Ouagadougou n’était pas connu, parce qu’il n’avait aucune présence sur les médias sociaux et ne disposait pas d’un site web à leur actif. EtriLabs s’est immergé totalement dans l’univers du Partenariat de Ouagadougou pour proposer et mettre en place une stratégie de communication qui couvre les médias sociaux, le web, les relations publiques, de presse et l’événementiel.

Ainsi, EtriLabs a permis au Partenariat de Ouagadougou de:

Se positionner comme une des meilleures plateformes sur laquelle trouver des informations et des ressources de qualité sur la santé de reproduction et la planification familiale dans les 9 pays de l’Afrique de l’Ouest francophone et au-delà.

D’avoir une très bonne présence digitale ce qui lui permet d’atteindre un très grand nombre de personnes y compris son audience cible (gouvernements, bailleurs, partenaires technique et financier, société civile, jeunes, leader religieux)

Montrer aux bailleurs, une meilleure visibilité de ses activités, ce qui permet de raviver leur intérêt.

Apporter toutes les informations de ses évènements de grandes envergures (Réunion Annuelle, caravane des bailleurs etc…), en temps réel au public sur place mais également à ceux qui ne peuvent être présent.

Cette étroite collaboration entre Etrilabs et le Partenariat de Ouagadougou a permis d’atteindre plus de personnes de part le monde. Entre 2012 et 2016, le nombre de femmes sous méthodes contraceptives dans les pays du Partenariat est passé de 3.000.000 à 4.720.000, soit une augmentation de près de deux millions de femmes additionnelles.