Article

SmartCo : le concours qui contribue à l’essor et à l’autonomisation des tech women Africaines

Le SmartCo (smart codeuses), est une initiative du Lab Innovation Afrique de la Société Générale. Son objectif est de contribuer à une meilleure parité, dans le paysage des Tech’Preneurs, et également à l’essor et à l’autonomisation des Tech Women, mais surtout d’instaurer une base de promotion et d’harmonie sociale par l’apprentissage des femmes, moteur avéré de changement en Afrique. 

Pour cette première édition, 100 jeunes femmes âgées de 18 à 35 ans, étudiantes dans un domaine informatique, développeuses d’applications web/mobiles en freelance, ou porteuses d’un projet Tech, ont été sélectionnées dans 4 pays à savoir : le Bénin, le Congo, l’Ile de la Réunion et la Tunisie. Elles ont été formées et accompagnées, à des méthodes et technologies autour du développement d’applications Web et Mobiles.

Au Bénin, c’est EtriLabs cocotiers qui a abrité le concours. Pendant 5 jours, du 13 au 17 mai 2019, une vingtaine de jeunes femmes ont bénéficié d’échange, d’accompagnement et de renforcement de compétences autour du codage, de la structuration de business, mais aussi du pitch. 

Au sortir de ces quelques jours de formations suivies d’un hackathon, nos smartcodeuses ont présenté leurs projets, devant un jury présidé par madame Yénita BAMBA, Directrice Commerciale Entreprises chez Société Générale Bénin. De belles idées innovantes qui ont subjugué le Jury et rendu difficile leur choix ; un choix qui s’est finalement porté sur la solution « the Way » de Solange OLOUDE ; une plateforme d’orientation scolaire pour écoliers et élèves, qui propose aux apprenants un parcours scolaire et professionnel personnalisé, en fonction de leurs différentes aptitudes.

À la suite de cette première phase, les 4 candidates finalistes de chaque pays ont participé à la phase finale du programme, qui a eu lieu le lundi 16 septembre 2019 à Dakar au Sénégal. C’est la jeune Congolaise Gabrielle Seinzor Kibouka, qui a reporté le premier prix de cette première édition du concours, avec son projet composé d’un annuaire qui facilite la visibilité des entreprises, et d’une plateforme d’investigation. Les autres finalistes, Solange, Halimatou et Zohour n’ont pas été en reste. Elles sont reparties comblées et heureuses, d’avoir participé à un moment de partage d’expériences, d’échange d’idées et de discussion sur l’entrepreneuriat et l’innovation.